Son jouet

Avatar du membre
Chaste59
Supporteur
Supporteur
Messages : 4475
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 17:17
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Prison de Morgane
LOCALISATION : Lille

Re: Son jouet

Message par Chaste59 » mer. 15 avr. 2015 07:25

jeepy a écrit :Que de chemin parcouru par Dame Lucretia depuis ce temps ! Mais jusqu'où ira-t-elle ?
Jusque Paris :lol: :lol: :lol:
jeepy a écrit :ERRATUM : Oups ! je me suis encore fait avoir par tes talents de conteur !
Merci chef ;)

kiniki
Membre
Membre
Messages : 372
Enregistré le : ven. 12 déc. 2014 08:47
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Une KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Mini chinoise acier
LOCALISATION : Bourgogne

Re: Son jouet

Message par kiniki » mer. 15 avr. 2015 08:21

Belle histoire, comme du vécu, et très beau corps de femme mûre au milieu!

Avatar du membre
Chaste59
Supporteur
Supporteur
Messages : 4475
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 17:17
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Prison de Morgane
LOCALISATION : Lille

Re: Son jouet

Message par Chaste59 » mer. 15 avr. 2015 20:42

kiniki a écrit :Belle histoire, comme du vécu
Merci pour le comm, c'est un mélange entre vie réelle et fantasme ( beaucoup de fantasme d'ailleurs :mrgreen: )
kiniki a écrit :très beau corps de femme mûre au milieu!
C'est une image du net, ce n'est pas le corps de Dame Lucrétia

kiniki
Membre
Membre
Messages : 372
Enregistré le : ven. 12 déc. 2014 08:47
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Une KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Mini chinoise acier
LOCALISATION : Bourgogne

Re: Son jouet

Message par kiniki » jeu. 16 avr. 2015 08:51

Chaste59 a écrit : C'est une image du net, ce n'est pas le corps de Dame Lucrétia
Au passage, dans le même genre (euh, je suis peut-être un peu hors sujet :-) ), j'avais particulièrement remarqué le corps de Maitresse Zétiane qui parait splendide!

Image

bacchus
Membre
Membre
Messages : 2115
Enregistré le : sam. 24 mai 2014 23:59
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Steelworxx L02
LOCALISATION : Go west ! (mais bon j'ai pas mal bougé)

Re: Son jouet

Message par bacchus » lun. 20 avr. 2015 00:25

Bon c'est du fantasmo-réel, mais toujours pas de Dame Lucrecia en vue...

Avatar du membre
Chaste59
Supporteur
Supporteur
Messages : 4475
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 17:17
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Prison de Morgane
LOCALISATION : Lille

Re: Son jouet

Message par Chaste59 » lun. 20 avr. 2015 00:56

bacchus a écrit :Bon c'est du fantasmo-réel, mais toujours pas de Dame Lucrecia en vue...
En vue comment ?

Une photo d'Elle ou Son commentaire pour savoir ce qu'Elle pense de tout cela ???

Avatar du membre
Dame Lucretia
Membre
Membre
Messages : 81
Enregistré le : sam. 7 mars 2015 21:45
Je suis : une Femme
Je suis : Une KeyHolder
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Mon Mari
Modele de cage : Prison de Morgane
LOCALISATION : Lille

Re: Son jouet

Message par Dame Lucretia » lun. 20 avr. 2015 06:49

bacchus a écrit :Bon c'est du fantasmo-réel, mais toujours pas de Dame Lucrecia en vue...
Bacchus, écrivez correctement mon nom s'il vous plait :x
Comme j'ai dit à Chaste je pourrais le faire mais pas la raclée.
Il m'a répondu s'il n'y a pas la punition, il n'y a pas le reste.

Avatar du membre
Chaste59
Supporteur
Supporteur
Messages : 4475
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 17:17
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Prison de Morgane
LOCALISATION : Lille

Re: Son jouet

Message par Chaste59 » lun. 20 avr. 2015 07:42

Dame Lucretia a écrit :Comme j'ai dit à Chaste je pourrais le faire mais pas la raclée.
Il m'a répondu s'il n'y a pas la punition, il n'y a pas le reste.
Je parlais de l'histoire, uniquement de l'histoire.

bacchus
Membre
Membre
Messages : 2115
Enregistré le : sam. 24 mai 2014 23:59
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Steelworxx L02
LOCALISATION : Go west ! (mais bon j'ai pas mal bougé)

Re: Son jouet

Message par bacchus » lun. 20 avr. 2015 08:30

Dame Lucretia a écrit :Bacchus, écrivez correctement mon nom s'il vous plait :x
Oupss ! Je vous prie de m'excusez, Madame.
Dame Lucretia a écrit :Comme j'ai dit à Chaste je pourrais le faire mais pas la raclée.
Il m'a répondu s'il n'y a pas la punition, il n'y a pas le reste.
" Battez votre mari tous les matins,si vous ne savez pas pourquoi, lui le sait... "

Mais plaisanterie à part, il me semble quand même que c'est ce que votre lapin recherche en ce moment, une bonne grosse raclée définitive. Et je sais aussi que ce n'est pas facile à donner à l'être aimé. Mais bon Paris ne s'est pas fait en un jour... Tiens Paris d'ailleurs...

Mes respects, Madame

Avatar du membre
Chaste59
Supporteur
Supporteur
Messages : 4475
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 17:17
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Prison de Morgane
LOCALISATION : Lille

Re: Son jouet

Message par Chaste59 » lun. 27 avr. 2015 23:10

3) Un cadeau empoisonné

Avant de savoir pourquoi le téléphone a sonné ( début de l'histoire après tout ), voyons déjà comment ce dernier a fait son entrée dans ma vie.
Pour cela, remontons quelques semaines en arrière...

Tandis que je revenais du travail, Madame m'attendait, le sourire aux lèvres
« Déjà rentrée ? » lui dis-je
Oui, j'avais quelques petites courses à faire, du coup j'ai pris mon après-midi
« Tu ne m'en avais pas parlé »
Je voulais te faire une surprise. Viens, suis moi dans la chambre
Tandis que Madame monte, je finis d'enlever mes bottes et de ranger mes affaires, avant d'emprunter à mon tour, l'escalier qui mène à l'étage.

Lorsque je rejoins Madame, Elle est assise sur notre lit. Elle est vêtue d'un col roulé noir qui fait ressortir Sa si jolie poitrine et d'une jupe en velours, couleur vert bouteille, des bas couvrant Ses jambes. Ses cheveux sont un peu décoiffés mais comment pourrait-il en être autrement avec les bourrasques qui soufflent depuis ce matin. J'ai moi-même ressenti les effets de cette mini tempête au guidon de ma Yamaha sur le chemin du retour. Un petit paquet emballé dans du papier dorée, garni d'un gros nœud rose trône sur le lit, juste à Ses côtés.
Image
Je le regarde attentivement puis je feins de me saisir de ce présent qui semble m'être destiné.
Mais Madame S'interpose
Pas si vite mon chéri, un cadeau ça se mérite me dit-Elle d'un ton malicieux, confirmant par la même que ça m'est destiné.
« Et comment cela ? »demande-je, amusé tout autant qu'intrigué
Un petit hommage buccal me satisferait pleinement

Madame semble d'humeur joueuse, ce qui n'est pas pour me déplaire. Il nous reste une bonne heure avant de devoir aller chercher les enfants à l'école, je pense qu'on va pouvoir en profiter. 8-)
Tandis que je m'agenouille à Ses pieds et m'apprête à soulever Sa jupe, Maîtresse me repousse d'un geste fort et autoritaire
N'aurais-tu pas oublié un petit détail ? me lance-t-Elle

Ah oui, c'est vrai. Il s'agit d'une des nouvelles règles que Maîtresse a cru bon d'instaurer dans Son règlement ( un des ajouts qu'Elle S'est autorisé :twisted: ) :
Chaque fois qu'Elle demande mes faveurs, je dois me présenter devant Elle, uniquement vêtu d'une culotte en latex, sauf ordre contraire de Sa part. De cette façon, si je me vide sans Son autorisation explicite, comme c'est souvent le cas, cela évite que je tâche nos draps ou que je La souille. De plus, je serais obligé de nettoyer la culotte avec ma langue, après avoir fini de satisfaire ma Reine, bien évidemment. Ceci ne me dispensant pas de recevoir les 25 coups de cravache pour vidange non autorisée.
Pour les rares fois où Elle désire utiliser ma « petite queue molle », comme Elle aime à l'appeler, la sanction est la même. Nettoyage obligatoire et cravache en cas de coulée involontaire.
J'ai du mal à déterminer ce qui est le plus désagréable, les coups ou le goût du sperme froid car bien souvent, j'éjacule dès le début et il se passe encore beaucoup de temps avant que Madame n'atteigne le nirvana 8-) 8-) . Et La lécher quand l'excitation est retombée, m'est beaucoup moins facile, bien qu'étant toujours un honneur que j'apprécie grandement,.

Conformément à la consigne reçue, je vais donc me saisir du vêtement exigé. Je contourne le lit et ouvre un tiroir de ma commode. Derrière les piles de caleçons et boxers traditionnels, qui ne servent plus que très rarement, une large boite en carton dans laquelle sont rangées quelques strings et tangas, en dentelles, satin ou même en soie, des bodys de plusieurs matières et enfin mes culottes en latex.

J'ai la chance d'en posséder plusieurs, qui servent en fonctions des circonstances :

une assez large, qui puisse être portée avec ma cage de chasteté, sans risquer d'abimer la matière si fragile
un string que je peux porter quand mon sexe est libre
une culotte classique bien moulante avec gode anal gonflable
une dernière culotte avec tube urinaire
Image
A ces culottes en latex, il faut encore ajouter 2 ou 3 culottes en plastique que je peux porter avec ou sans couche. Ma collection s'est agrandie au fil des années, principalement grâce à l'argent économisé par l'arrêt de la cigarette. Argent réinvesti de façon plus...ludique et moins nocive. 8-)

Comme je suis dans une période « libre », je peux me contenter du string qui devrait largement suffire à couvrir mon sexe, sauf que j'ai une érection terrible et de ce fait, je lutte pour masquer totalement mon membre fièrement dressé. :-)

Madame qui S'amuse à me voir m'ajuster, ne perd pas l'occasion de me lancer une petite pique dont Elle a le secret
Perds pas ton temps à ranger ton vermisseau, dans 2 minutes ce ne sera plus qu'une limace baveuse, qui prendra beaucoup moins de place !
Elle a probablement raison, à mon grand désarroi. :oops:

Etant enfin dans la tenue requise, je me présente de nouveau aux pieds de ma Déesse et m'agenouille face à Elle. Elle est assise au bord du lit, les jambes croisées. Elle attend patiemment que je vienne Lui offrir l'hommage attendu. Doucement, je décroise Ses jambes, lentement je remonte Sa jupe en caressant le satin de Ses bas. Je constate avec ébahissement l'absence de culotte. Visiblement, Elle avait tout planifié.
Ma remonté se termine et j'aperçois enfin le graal tant espéré : Sa divine fente, vierge de tout poil
J'écarte un peu plus les cuisses de Madame, me glisse entre celles-ci et approche mon visage, prêt à jouer de ma langue.
C'est alors qu'une odeur étrangère me chatouille les narines...

J'ai croisé Jeff pendant mes emplettes. Nous avons discuté un moment et lorsque je lui ai dit que j'étais venue en bus, il a gentiment proposé de me raccompagner en voiture.
Pour le remercier de m'avoir épargné la corvée des transports en commun, munie de tous mes paquets, je lui ai proposé de me prendre sauvagement. J'en avais tellement envie, il est si beau, si musclé et si performant, Lui ! Comme il ne décharge pas en 5 secondes, ça a pris plusieurs longues minutes avant qu'il jouisse tandis que j'avais déjà explosé 2 fois. Il est parti juste avant ton retour, si bien que je n'ai pas eu le temps de me refaire une toilette. Mais tu vas gentiment y remédier, n'est-ce pas mon petit lapin ?

A ces mots, je blêmis. :( Mon excitation a totalement disparu, mon érection s'est envolée, permettant au latex de mon string de se détendre.

Certes, je sais que Madame a des aventures extra-conjugales, Elle ne Se prive pas de me les raconter pour m'humilier ou me frustrer d'avantage. Parfois même, Elle m'autorise à y assister, mais sans avoir droit d'y participer évidemment :evil: . Ou juste pour le nettoyage final. Et si je déteste déjà devoir lécher ma semence, que dire quand c'est celle d'un autre...Mais je n'ai aucune alternative, pas d'échappatoire ; il me faut exécuter Sa demande sur le champ ou risquer de subir Son courroux.

Et Dieu sait qu'il vaut mieux éviter la seconde option... :domina:

Doucement, j'approche ma langue de Son clito et commence à La titiller.
Je t'ai demandé de me nettoyer, pas de me faire jouir. Dois-je te rappeler que j'ai déjà été comblée, doublement comblée.
J'ai reçu ce message de plein fouet, il me faut lécher plus bas.
Ma langue glisse donc vers Sa vulve et rapidement le goût acre Se fait sentir :o . Pour lutter contre le reflex qui pourrait me faire reculer, et surtout pour contenir un haut le cœur désagréable, je me pince très fort un téton. La douleur qui me transperce le corps atténue le dégout qui m'habite et me permet de déglutir une première fois. Un deuxième coup de langue, un nouveau pincement de téton pour éviter le reflux naissant et voilà que j'ai avalé une nouvelle dose. Peu à peu, mes coups de langue se font plus francs, plus efficaces. J'avale plus facilement, le goût du sperme laissant peu à peu sa place à celui de la cyprine, dont je suis bien plus friand :P

La qualité de mon hommage buccal plait beaucoup à Madame, aucun doute à ce sujet. Elle accompagne chaque lèche par des halètements de plus en plus prononcés. D'une main ferme, Elle tire sur mes cheveux pour me stopper et reprendre son souffle, avant de represser fermement ma tête contre Son intimité, m'asphyxiant pendant un court instant. Son autre main promène le long de Son corps, pinçant Ses seins qui pointent sous son pull ou glissant plus bas pour caresser le clito dont je ne m'occupe pas. L'effort est intense et les gémissements se font plus fort. Mon sexe est de nouveau tendu, serré dans son écrin de latex. Irrémédiablement, Madame Se dirige vers un nouvel orgasme 8-) . Pressant mon visage encore plus fort contre Sa chatte, Elle réclame mon doigt dans Son fondement. A peine l'ai-je introduit qu'Elle joui dans un immense Oh oui !, dont l'intensité aurait pu me crever les tympans si Ses cuisses n'avaient fait office de protection sonore en se contractant sur mes oreilles. Je suffoque tandis qu'Elle exulte avant qu'Elle ne relâche enfin la pression, me libérant de l'étreinte de Ses jambes. Elle savoure, je reprends mon souffle. :roll:

Tu as bien travaillé mon chéri, tu mérites ta récompense maintenant mais avant, va te laver le visage et te brosser les dents. J'ai envie que tu m'embrasses mais je déteste le sperme, contrairement à toi.
Nouvelle phrase choc qui me mettrait à terre si je n'étais déjà à Ses genoux. :evil: :oops:
Et pendant que tu y seras, il faudrait que tu remettes ta cage, 8 jours sans, c'est bien suffisant et je suis rassasié pour un moment.
Mais moi pas ! :cry: Pour une fois, je n'ai pas éjaculé et j'ai les couilles particulièrement remplies.

Durant cette période de liberté, je n'ai eu droit à aucune faveur, pas de coulée et encore moins de jouissance. J'en suis désormais à 32 jours de totale abstinence. :cage: ( 32 jours sans couler ? Impossible ! C'est juste un petit détail pour vous rappeler que c'est un récit fantasmagorique :mrgreen: )

De retour de la salle de bain, je me présente nu devant ma Reine, la cage posée, le cadenas ouvert. Mon sexe a eu le temps de dégonfler pendant le brossage de dent, rendant aisé le passage du cockring puis du tube. Maîtresse glisse Sa main entre mes jambes et remonte lentement vers mes bourses, provoquant un début d'érection, bien contenue cette fois par le métal de ma prison. Elle Se lève tout en continuant Ses caresses. Sa bouche vient se coller à la mienne, Sa langue pénètre et tourne sauvagement autour de la mienne. Cela dure jusqu'au moment où retentit un petit « clic » qui me signale que le cadenas est verrouillé. A cet instant précis, Maîtresse cesse Ses baisers malgré mon regard qui Lui signifie que j'aurais aimé continuer.

Il est temps d'ouvrir ton cadeau mon chéri dit-Elle en me tendant le petit paquet.
Je retire le nœud et ouvre délicatement le papier cadeau. A l'intérieur, je découvre une lettre et un nouvel emballage, en papier journal.
Il faut lire avant d'ouvrir  me dit Madame
Soit. J'ouvre la correspondance et commence à lire
A voix haute
« «  Voici un petit cadeau, qui te ravira certainement, et qui te permettra d'être plus facilement joignable. » »
A la lecture de ces mots, je crois avoir compris de quoi il s'agit. Pour vérifier que mon intuition est bonne, il me reste à déchirer le papier journal : un portable, j'avais bien compris :evil:

Je t'ai pris un tout simple, avec appareil photo. Pas de smartphone, pas d'internet, tu y passes suffisamment de temps à la maison de toutes façons. Je t'ai pris un forfait de base : 1 heure d'appel, sms et mms illimités.
Image
( regardez bien, c'est moi. Pour info, c'était moi aussi en photo dans le caméscope, je suis pas sûr que vous aviez remarqué ;) )


Il y a plusieurs règles à respecter scrupuleusement si tu veux éviter les punitions :

Evidemment, tu dois toujours l'avoir avec toi et veiller à ce qu'il soit en état de fonctionner ( allumé, batterie chargée...)
Si tu dois l'éteindre pour raisons professionnelles ( réunion, formation...), tu m'envoies un sms au préalable.
Si je veux t'appeler et que je tombe sur ta messagerie sans que tu m'aies prévenue, c'est 25 coups de cravache.
Le double si tu ne me rappelles pas dans les 2 heures qui suivent.
Tu as 2 sonneries maximum pour me répondre, chaque dépassement sera sanctionné d'un nombre de coups de cravache proportionnel ( 25 coups par sonnerie )

Il est opérationnel, chargé et paramétré. J'ai moi-même personnalisé tes sonneries : Human nature de Madonna lorsque je t'appelle, SM de Rihanna pour les SMS, je sais que ça te plaira. Tu n'as pas le choix de toutes façons.
Si c'est quelqu'un d'autre qui t'appelle, la musique sera « on m'appelle simplet... » de Fernandel mais je doute que qui que soit ne connaisse ce numéro, à part moi évidemment.


Je n'aimerais pas voir la tête que je fais à ce moment là :twisted:
Content de ton cadeau ?
Oui, dis-je plutôt contraint et forcé
Réjouis-toi, tu vas voir qu'avec ça, tu seras encore mieux dressé, plus dévoué à ta Reine. C'est comme une laisse que j'aurais passé à mon petit toutou, sur laquelle je pourrais tirer dès que j'en aurais besoin. J'ai tant d'idées, tu vas voir...
Et puis c'est ce que tu espérais depuis si longtemps, tu es content n'est-ce pas ?


Oui dis-je, pas très convaincu de ma réponse :cry:
Comment ?
Oui ma Chérie d'Amour :bisous:

C'est mieux.
Bien, il est l'heure d'aller chercher les filles à l'école, tu veux bien y aller pendant que je prends une douche ?

Oui ma chérie d'Amour, bien sûr.
Un petit bisou et me voilà parti. :bisous:

Dans la soirée, une fois les filles couchées, je vais regarder de plus près ce cadeau empoisonné et cherche à en découvrir le fonctionnement.
Moi qui n'ai jamais aimé les portables, et encore moins voulu en avoir, je suis servi...
Presque par hasard, je découvre que j'ai un appel manqué. J'écoute la messagerie

«  Je t'avais pourtant dit qu'il était opérationnel. Je suis tombée sur ta messagerie, tu peux donc préparer la cravache... » :fessee: :fessee: :fessee:

Diabolique, Elle est diabolique ! :bisous: :bisous: :bisous:

Répondre