Le portique de l'humiliation

Répondre
Avatar du membre
pantyman75
Membre
Membre
Messages : 72
Enregistré le : ven. 9 juin 2017 08:40
Je suis : un Travestie
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : holly trainer
LOCALISATION : Paris

Le portique de l'humiliation

Message par pantyman75 » mar. 3 avr. 2018 20:02

Xavier s' avanca pied nu en fermant les yeux....
La sonnerie du portique fut un nouvel électro choc. Un frisson descendu le long de son dos, trempé de sueur et ses muscles se raidirent.
Il ouvrit les yeux. Les trois agents le regardait, froidement.
« Pantalon! Tee-shirt! Out !»
L'agent lui faisait signe, avec sa matraque, de se déshabiller.

« por favor senor....intimidad....privacy...room? ...spécial room ?»

«No room! Occupied! only for lady ! Remove all cloth now! Naked ! Quick!"

xavier regarda celui qui lui semblait le moins agressif...
« senior... por favor... I.... I wear... like ladies... »et il glissa ses doigts sous la ceinture de son pantalon pour ressortir un bout de tissus rose...

les trois hommes froncèrent le regard.
l’un sortie ostensiblement une paire de menotte et la posa sur la machine à rayon x, l’autre s’avança avec sa matraque, et la pointa sur le pantalon de Xavier .
« desnuda... rapido....o policia en la prison»

xavier leva les mains en l’air en signe de soumission...le mot prison le terrorisa....
il sentait le sol s'effacer sous ses pieds.
«ok...ok.... dit il d'une voix tremblante...."me naked... "

il se mit debout et fit glisser son pantalon laissant apparaître une grande culotte feminine en velours rose.

il tendit son pantalon sans les regarder, rouge de honte.

les hommes souriait en le fixant...il entendit "es un travestido , homosexual"

l’agent pointait le doigt vers son teeshirt.
Xavier le souleva...laissant appercevoir deux triangles rose.

les trois homme s’esclafferent de rire quand ils aperçurent le soutien gorge
que portait Xavier.
il était maintenant en lingerie ridicule au milieu de la zone de sécurité , non seulement devant les trois agents, mais aussi devant deux de ses collègues dont son chef de service qui attendait de passer derrière lui.

« portico » ordonna le chef.

Xavier se retourna, rouge de honte. il faisait face à son collègue . Celui ci le regardait horrifié...
«passa!»
Il marcha comme un robot à travers le portique.
Lorsque celui ci sonna, Xavier ne put contenir ses larmes .

« Bajese esta braga, puta!» cria le chef

Xavier sentait son coeur battre dans ses tempes ou le sang affluait. sa tete bourdonnait....les sons devenait sourd...ses jambes flageollaient et ses mains se mirent a trembler"

"baisse ta culotte, tu nous a assez ridiculisé" lui cria Gérard son chef de service.

Xavier était anéanti....il plaça ses mains le long de ses cuisses, sous les élastiques, et fit descendre doucement sa culotte a mis cuisse....
De grosse larmes coulaient sur ses joues, il était tétanisé, regardant les chaussure du chef devant lui, n'osant plus bouger.

un silence de mort se fit....


Image


"madre de dios....que esta....que esta....
...mano sobre el tete, no te muevas!" hurla le chef

la petite cage de chasteté rose était le centre des regards de tous ceux qui était présent. On lisait le choc dans leur regard.
Le chef semblait furieux...Xavier venait de lui gâcher sa pause, et l'affaire semblait prendre un tour qui génèrerai sans doute de nombreux rapports et tout un tas de complications pour lui et son équipe.

Il se dirigea vers le téléphone et eu une conversation qui semblait être très animé.

le collègue de Xavier le harangua
«Désolé Xavier mais on va te laisser la....celle là on s'en rappèlera..., tu a bien conscience qu'au siège on ne va pas te pardonner ça!»

Xavier etait petrifié...il voyait ses collègues s'éloigner vers un autre poste de controle.

il sursauta «Es tu maleta?" demanda un des employé en apportant devant Xavier la valise qu'il avait enregistré une heure avant ?

"Si" dit il d'une voix tremblottante.
Xavier compris qu'il ne prendrais pas cette avion.
Sa valise avait était débarquée , et allait être certainement fouillé.

L'homme posa sa valise sur le tapie du rayon X,pris une grosse pince crocodile ,arracha avec brutalité les deux serrures et se mis a sortir plusieurs sac de celle ci .
quelques seconde après, une partie de la lingerie de xavier était étalée sur le poste de controle: nombreuses culottes en satin, plusieurs soutiens gorge, des bas, deux portes jaretelle ainsi qu'un baillon boule, une paire de chaussure a talon, des cremes et un petit plug.

Image


le chef raccrocha le telephone.
"este puta es en la mierda" dit il a son collegue... "el commandante arriba"

de longue minutes s'écoulèrent entrecoupés de rire a chaque decouverte.

Lorsque le commandant arriva ils se mirent tous au garde a vous.
Vincent n'avait pas bougé, de peur d'être peut etre frappé.
l'ambiance était tendu. sa valise était maintenant complètement dispersé sur plusieurs tables. d'autre personnes étaient arrivé, on deplié les nuisettes satin, d'autre avait renverser sur un plateau le sac de Xavier.

le commandant se placa devant Xavier et dans un Français excellent lui dit"


"Tu es en etat d'arrestation . l'homosexualité est chez nous un crime passible de 5 ans de prison, et la prostitution de 10 ans minimum . tu as aussi enfreint la loi sur l'importation illegale de materiel pornographique....dit il en lui presentant le petit plug....et l'atteinte aux bonne moeurs est caracterisé...par ta tenu de travlo"

un homme etait arrivé et prenait des photos de xavier et du contenu de sa valise.
"enlève cette chose maintenant..."

"je ne peux pas....je n'ai pas les clef.....c'est....c'est verrouillé...la clef est en France"
Le commandant ne semblait pas le croire.
"fernando...enleve el ca!"
un policier s'approcha de Xavier , attrapa sa cage et tira.
Xavier hurla....l'homme tirait d'un coté, puis de l'autre...il essayait de faire passer les bourses...sans succé.

"commandante, no puedo"... dit il au commandant

"pffffff....voila qui est facheux"....
" nous allons t' amener au centre medical, pour faire une radio et faire enlever ton.....instrument. le docteur aura ce qu'il faut, ensuite on t interrogera a la caserne...
je te conseil de nous donner tes contacts....
Ici, on est...moins patient que les policier chez vous...
et vu que tu es deja nu....

et si tu as de la chance, je te trouverai une place au centre pénitentiaire feminin....on a quelques tarés comme vous la bas..."

les policiers plaçaient ses habits dans des grands sac plastique transparents.

"vos affaires vont être envoyé au laboratoire pour analyse, je ne serai pas étonné que vous soyez aussi un toxico...mains derriere le dos, on va vous passer des menottes"....
"j'imagine que ca ne vous gene pas de vous balader en travlo jusqu'a la caserne .....dit il avec un sourrire sadique"
"fernando, las esposas"
l'homme sorti d'une boitte des sortes de fer comme xavier avait vu porté dans des films americains par les prisonniers dangereux qu'on deplacaient.


Image

ils les etala sur le sol...quatre gros anneaux etaient relié deux a deux par des chaines, l'une d'environ 30 cm pour les gros, l'autre toute petite, puis chaque chaine etait relié ensemble. enfin une sorte de laisse en cuir noir etait attaché a la chaine centrale. il y avait aussi quatre cadena.

l'homme attacha chaque anneaux aux chevilles de Xavier, puis lui placa les bras dans le dos et attacha ses poignets.
les fer etait lourds et froid.
le commandant se placa derriere Xavier
"ouvre la bouche... on va utiliser ton baillon, se sera pratique!"
il lui enfonca le baillon boule troué que xavier avait dans sa valise, serra les deux lanieres de cuirs du harnais au maximum en vaillant a ne pas cacher ses yeux avec les deux parties de cuirs qui lui barrait son visage.

quelques minutes apres, Xavier toujours en soutien gorge, marchait péniblement dans les sous-sols de l'aeroport, pied nu. la chaine de ses chevilles l'obligeait a faire de nombreux petit pas.
il était tenu en laisse par un des policier qui l'accompagnait, chacun de ses mouvements faisait un bruit de ferraille.
il bavait abondamment a travers son bâillon , son visage rougit de ses pleurs precedents.

quelques personnels de piste s'arrêtèrent pour l'observer.
Personne n'avait pris la peine de lui remonter sa culotte...
Modifié en dernier par pantyman75 le ven. 18 mai 2018 09:41, modifié 3 fois.

Avatar du membre
jeepy
Administrateur
Administrateur
Messages : 4485
Enregistré le : jeu. 3 mai 2012 23:43
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Tarentule RedChili
LOCALISATION : champagne

Re: Le portique de l'humiliation

Message par jeepy » mer. 4 avr. 2018 17:46

Bravo pour ce récit très réaliste, pantyman ! Cela ne donne pas envie de voyager dans certains pays ça !
Est-ce toi qui l'a écrit ou l'as-tu puisé ailleurs ? En toux cas, super montage photo !

Avatar du membre
complycite68
Membre
Membre
Messages : 4981
Enregistré le : mar. 27 août 2013 11:21
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : un kdo de mme
LOCALISATION : MULHOUSE

Re: Le portique de l'humiliation

Message par complycite68 » mer. 4 avr. 2018 18:44

C'est pas mal ...mais quand tu es passé une fois dans un aéroport tu n'oses pas ça :lol: :lol:

Ils ont pas d'humour :parderriere:

Avatar du membre
KaonTer
Membre
Membre
Messages : 2336
Enregistré le : mar. 24 mai 2016 19:48
Je suis : un Homme
Je suis : Un KeyHolder
Je cherche : Un encagé
Qui porte la cage : Mon Soumis
LOCALISATION : 91240

Re: Le portique de l'humiliation

Message par KaonTer » jeu. 5 avr. 2018 18:52

Petit récit amusant, bien troussé !
Même si je ne crois pas qu'il y aurait "Encagé" pour prendre ce genre de risque vers la plupart des pays !
Beaucoup se plaisent à imaginer des situations extrêmes ...
et quand c'est bien écrit ...

Bises.
Kaon.
J'aime les signatures, moi !

Avatar du membre
complycite68
Membre
Membre
Messages : 4981
Enregistré le : mar. 27 août 2013 11:21
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : un kdo de mme
LOCALISATION : MULHOUSE

Re: Le portique de l'humiliation

Message par complycite68 » jeu. 5 avr. 2018 19:49

Imaginer OUI ...le faire ... NON :mrgreen: mais c'est le cas pour beaucoup d'autres choses :P :lol: :twisted:

Drixou
Membre
Membre
Messages : 31
Enregistré le : mar. 10 janv. 2017 14:44
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Silicone cb6000s
LOCALISATION : Île de France

Re: Le portique de l'humiliation

Message par Drixou » jeu. 5 avr. 2018 19:54

Très beau récit !! Et beau montage photos :exib:

Répondre